Journal TV du 19/06/2017



Bonjour à tous, sommaire light en ce lundi avec notre 1er essai exclusif de la Kia Stinger. Retour pour finir sur l’évènement sportif du week-end : les 24H du Mans. — La Stinger à l’essai ! Le grand coupé 4 portes de Kia, présenté début 2017, s’est laissé dompter sur le circuit du Nurbrugring. Que penser d’elle ? Didier Laurent, journaliste-essayeur, nous livre en exclusivité ses impressions au volant de la version V6 turbo de 370 ch, unique version essence proposée en France. (Extrait). Retrouvez l’essai complet de la Kia Stinger sur autoplus.fr. La GT de Kia sera commercialisée fin 2017. Son tarif ? A partir de 35.000€ avec le 2.2 diesel de 200 ch et 55.000€ pour notre version V6 dotée de la boite auto à 8 rapports et de la transmission intégrale. La garantie 7 ans reste d’actualité. — Imprévisibles, extraordinaires, cruelles… Comme chaque année, les 24 Heures du Mans n’ont pas failli à leur réputation. La 85e édition de la plus célèbre course d’endurance s’est déroulée sous un soleil de plomb et une chaleur écrasante. De quoi peut-être freiner les ardeurs des spectateurs. L’affluence est en légère baisse, comparée en 2016 où il avait plu, avec 258.500 spectateurs. Côté résultats, la Porsche n°2 du trio Bernhard/Bamber/Hartley s’impose dans la catégorie reine des LMP1 au terme d’une course complètement folle. L’équipage n’a pris la tête qu’à une heure de l’arrivée… après l’abandon dans la matinée de la n°1 emmenée par Jani/Lotterer/Tandy ! C’est la 19e victoire du constructeur allemand sur la classique mancelle et la 3eme consécutive. Entre-temps, l’épreuve aura été menée plusieurs heures par un équipage de LMP2 ! On n’avait jamais vu ça au Mans. L'ORECA-Gibson Jackie Chan DC N°38 du trio Tung/Jarvis et du jeune français Thomas Laurent termine 2e au général et 1ère de sa catégorie devant la Vaillante Rebellion n°13. Alpine échoue au pied du podium. Frustrant d’autant que l’équipage n°35 était 2ème de sa catégorie à 1h de l’arrivée. Quid de Toyota pourtant favori de l’épreuve ? Comme l’an passé, le constructeur japonais a enchainé les déconvenues. La n°8 du trio Buemi/Davidson/Nakajima partie en pole-position, victime d’un problème de transmission qui aura nécessité 2h de réparations, se classe 9e. Quant aux deux autres TS050 Hybrid, elles ont abandonné coup sur coup dans la nuit avant le cap de la mi-course: l’une victime d’un problème électrique, l’autre d’une touchette fatale avec un autre concurrent. En GT, chez les pros la course a été disputée ! L’Aston Martin n°97 a finalement pris le dessus sur la Corvette n°63 à 5 minutes de l’arrivée. Au ralenti, la 63 a même dû consentir à laisser passer la Ford GT n°67. Chez les amateurs, Ferrari s’offre un triplé. C’est la 488 GTE du team JMW Motorsport qui empoche la victoire. Rendez-vous en 2018 pour de nouvelles aventures !

Assurland.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

CommentLuv badge